PRÊT À DIÉTER ?

La diète est une technique de soin issue de la médecine traditionnelle Amazonienne. Cet outil thérapeutique se retrouve avec des variantes dans d’autres parties du monde et est utilisé originellement par des populations indigènes.

Le terme “diète” dans la tradition amazonienne renvoie à une retraite/isolement dans la forêt ou la jungle, pratiquée souvent dans un contexte rituel à durée variable. La diète consiste le plus souvent en une absorption de plantes médicinales sous forme de décoction qui est délivrée par un curandero (guérisseur ou chaman) : cette pratique est le cœur de la médecine traditionnelle Amazonienne.
Chaque plante de diète à des vertus qui lui sont propres et sera proposée en fonction de besoins spécifiques et des problématiques à traiter chez une personne. Le choix d’une plante à diéter sera fait au cas par cas par un guérisseur habilité.

Besoin de se renaturer

Dans le monde indigène, la notion de santé est considérée dans une perspective globale

Une diète s’effectue généralement pour des dysfonctionnements d’ordre physique, psycho-affectif, émotionnel ou spirituel.
Les plantes de diète sont appelées plantes “enseignantes” ou encore plantes “maîtresses”. Le régime alimentaire est strict ; le respect de nombreuses règles psycho-corporelles est indispensable car c’est un outil de purification et de transformation intérieure puissant.
La nourriture proposée est sans sel et sans sucre, ce qui permet de développer un lien direct avec soi-même et la nature environnante.
Traditionnellement, lorsque des aptitudes chez un membre d’une tribu ou d’une communauté indigène sont identifiées pour prétendre à devenir guérisseur, le sujet doit diéter de nombreux mois voire des années (en continu ou par intermittence) isolé en pleine jungle.
Il s’agit alors d’une véritable initiation : “les esprits” des plantes se révèlent à l’apprenti guérisseur au fil de la diète et communiquent avec lui en se métabolisant peu à peu dans son corps. Ainsi, traditionnellement, la technique de la diète est non seulement un outil de purification profonde et de soin mais également une voie initiatique à part entière.
La diète permet de fortifier le corps, de se laisser enseigner par des intelligences de la nature et d’intégrer les lois du vivant.
De nombreux occidentaux aujourd’hui parcourent le monde à la recherche d’un guérisseur pour pouvoir rencontrer cette technique de médecine naturelle afin de trouver réponse à des maux profonds.
Cette quête répond à un besoin de se RENATURER dans un monde moderne devenu complexe où avec l’avènement d’une technologie qui nous pousse sans cesse à aller plus vite, nous nous éloignons de plus en plus de la Nature et de ses rythmes.

Intégrer la diète dans le champ de la naturopathie actuelle

Cette technique de soin ne pourrait-elle pas faire le lien avec notre véritable médecine traditionnelle, qu’est la naturopathie ?

C’est ce que pensent les fondateurs de l’école pratique de Naturopathie Naturilys, Frédéric et Virginie Bourgogne, qui ont intégré la technique des diètes dans leur cursus de formation et qui proposent d’expérimenter cet outil thérapeutique lors de retraites / immersion en pleine nature d’une semaine.
Des plantes médicinales comme le romarin et la verveine sont proposées ainsi que des diètes naturopathiques plus axées sur la détox. Il s’agit, pour ces acteurs investis dans le champ de la santé naturelle, de créer des ponts et d’intégrer la technique des diètes dans le champ de la naturopathie actuelle. Selon eux, un des enjeux aujourd’hui est de redécouvrir les vertus de nos plantes médicinales et de les utiliser dans le contexte de la diète pour bénéficier de leur plein potentiel.
Rappelons que cette technique de soin agit sur le plan physique par une détoxination profonde de l’organisme, sur les plans psycho-affectif et émotionnel par la libération d’émotions “négatives” telles que les peurs, les angoisses, la tristesse, colère, frustration… et sur le plan spirituel par une reconnexion avec la nature en lien avec notre Nature profonde.

Accéder à son plein potentiel

De plus la prise de plantes va favoriser le rêve, à la fois source de libération neuro-émotionnelle, d’épuration de la mémoire et porteuse de sens. Par cet isolement dans la nature s’opère un nettoyage cellulaire très profond. Au fil des jours, par le retour à un rythme naturel, le processus de la diète va permettre de ralentir le flux des pensées issues du mental, de rentrer peu à peu dans le silence et dans un état d’introspection permettant de se reconnecter à soi même.
Dans un cadre thérapeutique de sécurité et de confiance , la personne peut enfin s’autoriser à “lâcher prise”, observer en conscience certaines zones d’ombre et de fragilité qui émergent et les laisser se pacifier. Dans un second temps , le processus de la diète permet à l’énergie vitale de se régénérer et de se déployer et ainsi permettant d’accéder à des potentialités nouvelles : perceptions sensorielles exacerbées, clarté d’esprit, intuition…
Il est alors possible d’accéder à son plein potentiel, de se sentir régénéré avec plus de force dans le corps, de pouvoir reprendre le champ des activités du quotidien avec beaucoup plus de structure, d’alignement, de discernement, de légèreté et de sérénité.
Pour certain(e)s, l’expérience d’une diète permet d’accéder à des informations telles que le sens de sa vie et de sa vocation.

Cet outil, encore largement méconnu en occident, ne présente aucune contre-indication majeure : la diète s’adresse à toute personne désireuse de s’offrir un temps de régénération, de repos et de rencontre avec soi.
 
François Delonnay – référent communication Naturilys.