Lettre d’information du printemps:

Alors que les chants des oiseaux annoncent depuis quelques jours le printemps dans la vallée de la Drôme, voilà quelques nouvelles des sessions hivernales de Naturilys.

En février, les promotions 1 et 3 se sont installées pendant 4 jours à Marsanne. Pendant que les stagiaires de première année découvraient l’anatomie-physiologie avec Marine Dodet, ceux de troisième année s’intéressaient à l’hygiène vitale de l’enfant avec Joëlle Le Guehennec.

La deuxième partie de la session a été consacrée pour les uns à l’étude des fondements de la naturopathie : vitalisme, humorisme, causalisme, hygiénisme et holisme avec Virginie Bourgogne, et pour les autres à la pratique du mouvement sensoriel avec Candice Giacomino.

Quelques jours plus tard, les stagiaires de la promotion 2 s’initiaient à l’iridologie avec Jocelyne Guyader, puis approfondissaient leur pratique de la relaxation avec Rosina Turcot et du mouvement avec Candice Giacomino.

Les sessions du mois de mars se sont déroulées à l’Ancien Monastère de Sainte-Croix. Ils ont été l’occasion d’accueillir Franck Le Priol, venu présenter le fond de dotation Klub Terre, qui permet aux stagiaires qui en font la demande de bénéficier d’un soutien financier pour poursuivre leur formation à Naturilys.

Les stagiaires de première année, après avoir réfléchi sur les valeurs dont leur groupe aurait besoin pour vivre au mieux les quatre années de leur formation, accompagnés par Eric Julien, ont abordé les premières notions d’alimentation avec Cécile Delonnay.

Les stagiaires de troisième année ont poursuivi leur étude de la physiopathologie avec Monique Béjat puis sont partis à la découverte du règne végétal : deux premiers jours de phytologie, abordée par la porte de la botanique, présentée par Emmanuel Pognant-Gros.

Les deux promotions se sont rencontrées dans la joie au cours d’un atelier de pratique corporelle.

La météo ensoleillée a permis à l’ensemble du groupe de profiter de la cour du Monastère pour les pauses déjeuner.

La promotion 2, quant à elle, a vécu une session intense avec les cours d’anatomie-physiologie de Marine Dodet, complétés par l’approche de Patrick Martini faisant le lien entre nutrition et physiologie du système lymphatique.

Les temps de pratique matinale ont permis de revenir aux sensations corporelles et de faciliter l’intégration des notions plus théoriques.

 


leo suscipit dictum ut risus. libero. ut